Manon Lescaut

Saison : 
2015-2016
Durée : 
2:30
Langue : 
Français
Direction musicale : 
Cyril Englebert
Mise en scène : 
Paul-Emile Fourny
Chef des Chœurs : 
Pierre Iodice
Artistes : 
Sumi Jo, Pierre Doyen, Enrico Casari, Roger Joakim, Sabine Conzen, Laura Balidemaj, Giovanni Iovino, Patrick Delcour
Nombre de représentations : 
5
Dates : 
Du mardi, 12/04/2016 au mardi, 19/04/2016

Première fois à l'Opéra Royal de Wallonie

Combien de Manon...?

En 1856, à 74 ans, Auber réussit tout de même un coup de maître avec sa Manon Lescaut, et ce bien avant Massenet ou encore Puccini qui écrivirent également sur le même personnage.

Pour cette nouvelle production de l’Opéra Royal de Wallonie, il fallait une interprète de choix permettant de sublimer le rôle difficile et d'agilité. Avec Sumi Jo, soprano colorature, l’œuvre datant de 1856 reprend vie. Dirigée par les plus grands chefs d’orchestre parmi lesquels Georg Solti ou Zubin Mehta, l’artiste possède ce timbre brillant et cette précision d’interprétation qui passionneront le spectateur tout au long du spectacle. L’œuvre revêt en Belgique une connotation particulière puisqu’elle est signée de la main de celui qui écrivit aussi La Muette de Portici, célèbre pour avoir donné le signal de départ de la Révolution belge.

Mais parler de la Manon Lescaut d’Auber, c’est aussi faire référence à Eugène Scribe considéré par de nombreux passionnés d’opéras comme le plus grand librettiste du XIXe siècle. Autant de paramètres qui nous autorisent à croire que la soirée sera des plus resplendissantes.


 

L'histoire

Manon Lescaut est une femme à ce point belle qu’on l’imagine mal entrer au couvent. C’est en tout cas le sentiment du chevalier Des Grieux, un jeune homme qui en tombe amoureux et qui ne pourra cependant lui offrir la vie à laquelle elle prétend. Le final est tragique.

 


(Livret d'Eugène Scribe)